La position latérale de sécurité de A à Z

Parmafywokyz Posted Oct 30, 2018

La position latérale de sécurité de A à Z

Lorsqu’on est face à une personne inconsciente, il y a des gestes à faire en premier pour limiter les risques de coma ou de mort par étouffement. Le geste à effectuer dans ce genre de cas est la mise en position latérale de sécurité de la victime. Si ce terme est très courant dans la vie de tous les jours, tout le monde ne peut pas se vanter de savoir le faire correctement. En effet, il existe une technique bien précise pour réaliser ce geste de secours. Il ne doit pas être fait de n’importe quelle manière car une vie pourrait en dépendre. Ainsi, ce petit guide s’adresse au personne qui ne connaissent pas les gestes de premiers secours.

Qu’est-ce que la position latérale de sécurité

Par définition, la position latérale de sécurité est un geste de secours à exécuter sur une personne couchée sur le dos et qui est inconsciente. La PLS consiste à mettre la personne sur le côté, la bouche ouverte et la tête en arrière. Ceci afin d’ouvrir les voies respiratoires supérieures. En effet, si une personne est inconsciente est qu’elle est couchée sur le dos mais qu’elle respire, sa langue peut boucher ses voies respiratoires. Cette position risque donc d’étouffer la personne.
La position latérale de sécurité doit être donc faite si la personne est inconsciente mais ne nécessite pas d’intervention pour une respiration artificielle à savoir la bouche-à-bouche. Aussi, elle doit être exécuter si la victime ne fait pas un arrêt cardiaque donc ne nécessite pas de massage cardiaque.

Pourquoi mettre une personne en position latérale de sécurité

Lors d’un accident, il est toujours important de vérifier certains paramètres avant toutes interventions. Mêmes si ces dernières doivent se faire en urgence, il est important de ne pas se précipiter. En ayant constaté qu’une personne est inconsciente mais qu’elle respire, il faut le mettre en position latérale de sécurité. Mais avant de toucher ou de faire bouger une victime, les points suivants sont d’abord à voir :
• Vérifier s’il y a un traumatisme quelconque
• Vérifier le pouls du blessé
• Vérifier si la personne respire
Si ces trois cas sont vérifiés, la victime peut être mise en position latérale de sécurité.
L’avantage de ce geste est multiple. En effet, il permet de :
• Dégager les voies respiratoires de la victime
• Eviter que le victime s’étouffe avec sa langue ou son vomis
Si toutes ces conditions sont réunies et que la victime est bien positionnée en PLS, l’attente des secours peuvent se passer sans risques majeurs pour la vie de la victime.

La technique pour bien exécuter la position latérale de sécurité

Mettre une personne en position latérale de sécurité peut être facile au premier abord. En réalité, cela nécessite de connaitre quelques bonnes techniques. D’abord, avant de mettre une personne blessé en position latérale de sécurité, il faut dégager les voies respiratoires et cela nécessite la connaissances de quelques techniques :
• Desserrer tout ce qui peut entraver la respiration (cravate, col, ceinture…)
• Faire basculer doucement la tête de la victime en arrière tout en posant une main sur son front tout en mettant les extrémités des doigts sur le bout du menton pour le soulever. Ce geste va permettre de décoller la langue du fond de la gorge et libérer ainsi les voies respiratoires
• Vérifier que la victime respire
Une fois que les voies respiratoires sont dégagées, on peut mettre la victime en position latérale de sécurité. Pour cela :
• Placer le bras de la victime coté retournement à un angle droit avec la paume vers haut,
• Prendre l’autre bras et placer le dos de la main contre son oreille,
• Plaquer la paume de votre main à sa main qui est sous son oreille,
• Avec l’autre main, attraper la jambe opposée derrière le genou et relever la jambe en s’assurant que le pied touche le sol,
• Faire rouler doucement la victime en tirant sur sa jambe jusqu’à ce que son genou touche le sol de l’autre côté,
• Faire en sorte que la hanche et la jambe forme un angle droit,
• Enfin, ouvrir la bouche de la victime tout en maintenant sa tête immobile afin de laisser sortir tout liquide qui pourrait obstruer la respiration.
Il s’avère qu’il y a beaucoup de gestes à effectuer et beaucoup de points à vérifier alors que la situation est urgente. Mais tout cela est nécessaire afin de garantir la sécurité de la personne en attendant les secours. D’où l’intérêt de suivre des formations au premiers secours pour pouvoir exécuter tout cela sans stress et le plus rapidement possible.

Les risques à faire bouger une personne inconsciente

Lorsqu’on n’a pas les bases des premiers secours, il y a toujours cette hésitation quant à une intervention pour sauver une vie. En effet, lorsqu’on ne connait pas les circonstances de l’accident, il est difficile de prendre la décision de bouger une personne inconsciente. Or, il n’y a aucun risque à effectuer ces gestes. En effet, cela peut sauver une vie. De plus, une fois que la mise en position latérale de sécurité d’une personne est effectuée, il faut appeler les secours en urgence. Ces personnes peuvent rester disponible au téléphone jusqu’à leur arrivée pour vous aider dans les décisions à prendre concernant la victime.

Les cas particuliers

Il n’est écrit nulle part qu’il faut faire tourner une personne de tel côté ou de l’autre. L’important c’est que la victime soit dans une position allongée sur le côté. Il existe néanmoins quelques cas particuliers.
• Si la victime est enceinte, il faut obligatoirement la mettre en PLS sur le côté gauche
• Si la victime a un traumatisme, la mise en PLS doit se faire sur le côté atteint.
En revanche, la technique est la même si la victime est un nourrisson ou en enfant. Le plus important dans ce type de sauvetage c’est de garder son calme, d’effectuer les bons gestes et d’appeler immédiatement les secours une fois que la position de la victime soit stabilisée.

Parmafywokyz Posted Oct 30, 2018

Un Ehpad, qu’est ce que c’est

L’EHPAD est l’abréviation de l’Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes. En somme, c’est ce que nous appelons maison de retraite. En France, on compte un peu moins de 8 000 EHPAD dont la capacité est comprise entre 50 à 120 lits. La fonction principale de ces établissements est donc l’accueil des personnes âgées de plus de 60 ans qui connaissent une perte d’autonomie et ont besoin d’assistance. Ces personnes âgées sont admises dans les EHPAD en raison d’une infrastructure inadaptée dans leur domicile ou parce qu’elles ont besoin d’assistance médicale.

Comment fonctionne l’EHPAD ?

Etant donné que l’EHPAD est une structure destinée à accueillir des personnes âgées avec des dépendances physiques ou psychiques, il doit comprendre au minimum des chambres pour héberger les personnes âgées, une restauration et une unité médicale pour effectuer les surveillances ainsi que les soins pour ceux qui en ont besoin. En ce qui concerne l’hébergement, l’EHPAD assure plusieurs prestations :
• Un accueil hôtelier : l’établissement met à disposition des chambres avec un minimum de confort (lit, salle de bain, toilettes) pour les occupants. A noter que la plupart des chambres sont pour une personne seulement. Mais il existe des chambres pour deux si les personnes admises sont un couple ou bien s’ils veulent se partager la chambre. Il incombe aux personnels de l’établissement d’assurer la propreté des lieux de vie pendant et après le séjour. Les personnes admises dans l’EHPAD ont aussi le droit d’avoir un espace vert ainsi que l’accès aux téléphones et à internet aux sein de l’établissement.
• Une restauration qui comprend trois repas par jour plus le goûter au minimum.
• Le blanchissage qui consiste à nettoyer les linges de toilettes et les linges plats.
• Une animation en intérieur et en extérieur. Ces animations et sorties se font toujours collectivement.
Ce sont les prestations minimales d’un EHPAD mais il peut aussi en effectuer d’autres à la demande de la famille ou de la personne admise. Ces services en plus sont évidemment facturés hors du tarif des prestations minimales.

Les différents métiers de l’EHPAD

L’EHPAD c’est avant tout une structure médicalisée pour accueillir et veiller aux bien-être des personnes âgées. Dans ce sens, c’est un établissement avec des métiers pluridisciplinaire. Ainsi, la majorité des personnels de l’EHPAD sont des personnes dont le travail tourne autour de la médecine comme le médecin coordinateur, les infirmiers et infirmières, le psychologue, les aides-soignants, le ou la kinésithérapeute. L’animateur ou animatrice n’est pas en reste car son travail est tout aussi important que le personnel médical.
• Le médecin coordinateur va évaluer la demande d’admission d’une personne et vérifier si la structure de l’établissement permet cette admission.
• Après la validation du médecin coordinateur de l’admission d’une personne, les personnels des services de soin vont préparer l’arrivée du futur résident. L’infirmier coordinateur est la personne qui est en contact avec la famille pour donner toutes les informations concernant le résidant.
• Le personnel de rééducation comprend le kinésithérapeute et l’ergothérapeute. Ce dernier est en charge de l’amélioration de l’environnement du résident afin que ce dernier puisse maintenir son autonomie voir l’augmenter. Le kinésithérapeute quant à lui va donner des soins de rééducation et de réadaptation selon les capacités physiques du résident.
• L’animateur sera en charge du programme des activités des résidents. Il faut que ces activités soient variées afin qu’elles soient adaptées aux besoins de chaque résident et du groupe.

Comment faire une admission dans un EHPAD ?

L’admission dans un EHPAD se fait par étude de dossier. En effet, comme dit plus haut, le responsable doit vérifier que la structure de l’EHPAD répond aux besoins de la personne. La personne qui veut être admis doit donc remplir un dossier comprenant un volet médical et un volet administratif. Une fois que le dossier est déposé, le futur résident passe par une visite de pré-admission. Cette visite a pour but de confirmer que l’établissement propose les services demandés par le demandeur. Une fois que tout est vérifié, l’entrée en EHPAD se fait très rapidement.
Dès l’entrée du résident, il doit signer un contrat de séjour qui stipule toutes les conditions de séjour et de facturation. Le contrat doit être signé obligatoirement par le résident ou son représentant légal. Ensuite, un livret d’accueil est donné au résident. Ce livret contient une « charte des droits et de libertés des personnes accueillies » ainsi que le règlement interne de l’établissement.

Combien coûte l’admission dans un EHPAD?

Une admission en EHPAD a un coût et il compte le prix de l’hébergement ainsi que le tarif de dépendance. A titre d’information, la dépendance d’une personne est classée en 6 catégories nommé GIR. Les personnes complètement dépendantes sont classées en Gir 1. Celles qui sont encore autonome physiquement et mentalement sont classées en Gir 6. Ainsi, selon le besoin d’assistance de la personne, le coût de l’admission en EHPAD va variée. A noter que les soins médicaux sont pris en charge par l’assurance maladie donc ils ne doivent pas figurer sur la facture. A savoir également qu’il existe certains soins qui n’entrent pas dans la facture du tarif de soin comme le soin dentaire, les transports sanitaires, les honoraires et prescriptions d’autres médecins spécialistes en dehors de la structure de l’EHPAD.

Quelles sont les aides publiques en EHPAD

L’admission d’une personne en EHPAD fait l’objet d’une aide publique. Ainsi, il existe trois types d’aides applicables à ces personnes à savoir :
• L’aide sociale à l’hébergement
• Les aides au logement qui réduisent le frais d’hébergement du résident une fois que cette aide est appliquée
• L’allocation personnalisée d’autonomie en établissement qui s’applique au tarif de dépendance. Seules les personnes classées en Gir 1, 2, 3 et 4 sont éligibles à ce types d’aide. Ainsi, les personnes qui sont encore complètement autonomes mais qui demandent à être admises en EHPAD ne peuvent pas bénéficier de l’APA en établissement.

Les EHPAD sont donc les meilleures structures existantes pour les ainés qui demandent un soin particulier.

Parmafywokyz Posted Sep 6, 2018

Quelle loi régit les répliques airsoft ?

Etant donné que les répliques airsoft sont les copies exactes des armes existantes, et qu’on peut tirer avec, plusieurs personnes sont tentées de croire qu’elles sont dangereuses. Or, il y a une loi qui définit la réglementation des arme.

Les répliques airsoft et la législation

La législation sur les répliques airsoft est claire car elles ne sont pas considérées comme une arme. Néanmoins il faut savoir que les personnes qui les utilisent en dehors du jeu peuvent être punies par la loi. En effet, le code pénal précise dans l’article 132-75 qu’il est assimilé à une arme tout objet qui crée une confusion et qui est utilisé pour menacer ou blesser. Ainsi, toutes personnes enfreignant la loi sur le port d’arme, qu’elle soit une réplique ou non encours l’emprisonnement.
Il faut savoir qu’il y a plusieurs texte de loi qui régissent et réglementent l’utilisation des répliques airsoft. Cette législation précise que :
– La vente de réplique airsoft aux mineurs est interdite.
– La puissance de la réplique airsoft doit être indiquée sur l’emballage et sur la notice.
– Les mentions « Interdits aux mineurs » et « Ne jamais diriger le tir vers une personne » doivent être lisible sur l’emballage de la réplique.
– Les personnes qui achètent une ou des répliques airsoft ne sont pas soumis à la déclaration.
– Le port de lunette est obligatoire pour tous les produits. https://www.replique-airsoft.pro/

La législation française n’est pas très précise sur le transport des répliques airsoft au niveau national. Elle compte sur le bon sens des utilisateurs. En revanche, le port et le transport des répliques sont interdits dans certains départements.
Ce qu’il faut retenir c’est que les répliques airsoft sont destinées aux jeux. Il est donc inutile de rappeler qu’il ne faut les utiliser que dans le cadre des jeux.

Parmafywokyz Posted Sep 6, 2018

La législation sur la bombe lacrymogène

Les bombes lacrymogènes étant considérées par la loi au même titre que les armes blanches comme les couteaux, le poing américain ou encore les bâtons télescopiques, elles sont régies par des lois spécifiques qu’il vaut mieux connaître pour éviter les ennuis. Cet article vous dévoilera tout ce que dit la loi autant en ce qui concerne l’achat que pour le port de ce type d’armes.

Bombe lacrymogène : arme de catégorie D

Selon la nouvelle classification d’arme datant du 6 Septembre 2013, les armes ont été classifiées en quatre catégories. Les bombes lacrymogènes appartiennent à la quatrième et dernière catégorie regroupant les armes dites d’autodéfense ainsi que les fusils de chasse.  https://www.bombe-lacrymogene.info/
Cette catégorie d’armes est en vente libre pour toute personne majeure âgée de plus de 18 ans. En revanche, il est strictement interdit par la loi d’en porter et d’en transporter à moins de posséder un motif légitime ou professionnel. Autrement dit, seuls les sportifs disposant d’une licence attribuée par une fédération sportive agréée ainsi que les membres des forces de l’ordre ou encore les agents de sécurité sont autorisés à porter des bombes lacrymogènes hors de leurs domiciles. Enfreindre ces dispositions légales expose à une peine de trois ans d’emprisonnement et 3750 euros d’amende.

Les astuces pour contourner la loi

Il existe des exceptions qui peuvent vous permettre de transporter votre bombe lacrymogène avec vous et vous défendre contre des agresseurs éventuels. D’autant plus qu’il est évident que la plupart des agressions qui nécessiteront son utilisation surviendra en dehors de chez vous. Il suffit que les bombes que vous choisissez n’entrent pas dans la catégorie D décrite ci-dessus. Pour ce faire, optez pour une bombe qui remplit l’une de ces trois conditions :
• Classique (CS) concentré à moins de 2%
• Contenance de moins de 100 ml
• Débit inférieur à 60 g/s

Parmafywokyz Posted Sep 2, 2018

Quelques astuces pour se servir d’un aérographe

De nos jours, les outils les plus prisés sont ceux permettant la réussite des ouvrages dans les plus brefs délais. L’aérographe en fait partie, il permet en effet de réaliser un panel de travaux de peinture. Afin d’obtenir un meilleur résultat, il faut certes savoir comment l’utiliser.

Comment utiliser convenablement un aérographe

Un aérographe est un matériel de peinture présenté sous forme de pistolet miniature. Il sert à colorer ou à pulvériser de la peinture sur différents supports.

Avant de commencer tous les travaux d’aérographie utilisant des produits nocifs, il est conseillé de travailler dans un endroit aéré. Tenez compte de la bonne distance entre vous et le support, afin d’obtenir des lignes fines ou la couverture que vous souhaitez.

Comment manier un aérographe

Ce dispositif est fonctionnel grâce à deux éléments principaux :

  • L’air comprimé : issu d’une bombe d’air comprimé ou d’un compresseur qui contient de l’air compressé et régulé
  • Le produit pulvérisé appelé médium : peinture comme l’aquarelle ou l’acrylique, encre, colorant, pigment, huile, etc.

Il est important de bien manipuler cet outil, notamment sa gâchette. En utilisant par exemple celui à double action, on peut varier débit de l’air et celui de la peinture comme on a précisé précédemment. Il présente en effet une manchette qui permet ces régulations de façon indépendante.

Quand vous le pressez verticalement, vous modulez le débit de l’air injecté. A l’intérieur, il existe un piston lié à une valve où aboutit l’air. Plus la pression est forte, plus vous obtiendrez un débit élevé. En appuyant horizontalement la gâchette, vous activez le  débit de la peinture. Le dispositif est équipé d’une aiguille servant à boucher l’arrivé d’un médium. Ainsi, l’action permet de tirer l’aiguille qui libérera ce dernier. Plus vous tirez, plus la quantité pulvérisée sera élevée.

Comme tous les autres matériels, un aérographe nécessite un entretien. En général, il s’agit d’un simple nettoyage avec un liquide nettoyant spécial suivi d’un séchage rapide. Pour un aérographe compresseur à bain d’huile, vous aurez à vérifier de temps en temps le niveau d’huile.

 

 

Parmafywokyz Posted Juil 22, 2018

Guitare enfant, Faites de la musique, la guitare instrument parfait pour les enfants

Les enfants apprennent facilement la musique c’est pourquoi il est toujours mieux de commencer très trop. Un site comme https://www.le-manche-de-guitare.com/guitare-enfant/  est parfait pour accompagner votre enfant dans l’apprentissage de la musique et notamment choisir la guitare pour enfant qui lui conviendra

Parmafywokyz Posted Juil 21, 2018

Peu d’argent et une grande envie de voyager : Guide des 10 villes les moins chères d’Europe Edition Web

Il semble que l’Europe soit devenue beaucoup moins chère qu’il y a quelque temps. Le moment idéal pour le visiter est maintenant. Chaque année, PriceOfTravel.com établit un classement des destinations européennes sur la base du budget moyen des hôtels 3 étoiles du centre-ville, incluant le prix de deux trajets en taxi, l’entrée d’un site culturel et trois repas par jour :

#15 RANGÉE, LETTONIE

Prix moyen : 65.86 €.

Autre nouvelle compagnie aérienne à bas prix et destination du patrimoine mondial de l’UNESCO, le centre ville possède l’architecture Art Nouveau la plus riche d’Europe et plus de 50 musées.

#14 ÎLE DE SANTORINI, GRÈCE

Prix moyen : 65.44 €.

Santorin, et en général toutes les îles grecques, sont la destination idéale pour des vacances fantastiques. D’un point de vue économique, il vaudrait mieux éviter de les visiter en juillet et août, périodes où les prix augmentent de façon spectaculaire en raison de la très forte demande. Des paysages à couper le souffle, une bonne nourriture et des prix d’hébergement modestes rendront votre séjour inoubliable.

#13 BRATISLAVA, SLOVAQUIE

Prix moyen : 64.41 €.

Près de Vienne, Bratislava offre de nombreux sites historiques à des prix tout aussi bas. A visiter : la vieille ville pleine de musées et le château qui domine la ville du haut d’une colline.

#12 VILNIUS, LITHUANIA

Prix moyen : 62.05 €.

Vilnius est une ville fluviale et son tourisme se développe de plus en plus grâce aux compagnies à bas prix qui ont commencé à en faire l’une de leurs destinations les plus populaires, la reliant à tous les grands aéroports européens.

#11 ZAGREB, CROATIE

Prix moyen : 61,14 €.

Autre joyau de la Croatie et de sa capitale, Zagreb possède une vieille ville ancienne qui offre l’art et la culture à la portée de tous. La ville d’Europe centrale est située sur les rives de la Sava, entourée de bois et de parcs et pleine de palais décorés et élégants. Nous la définirions comme la Bergame croate : divisée en deux parties, une ville historique élevée et une ville basse, riche en musées, reliée par un funiculaire.

#10 SPLIT, CROATIE

Prix moyen : 58,47 €.

Bon marché, facile d’accès et riche en culture, Split offre des vacances pleines de soleil et de mer dans l’une des stations balnéaires les plus caractéristiques de Croatie.

#9 BELGRADE, SERBIE

Prix moyen : 50,41 €.

Hôtels de haute qualité et bas prix. Belgrade est une ville riche en histoire, où l’architecture varie de l’art de la période byzantine à l’Art Nouveau, idéal aussi pour ceux qui aiment la rivière et la vie nocturne.

#8 CRACOVIE, POLOGNE

Prix moyen : 49.31 €.

PriceOfTravel.com définit Cracovie comme l’une des meilleures opportunités en Europe, grâce à sa vieille ville et ses prix bon marché. Définie par l’UNESCO comme site du patrimoine mondial, la ville marchande du 13ème siècle abrite la plus grande place du marché d’Europe.

#7 BUDAPEST, HONGRIE

Prix moyen : 48,09 €.

Budapest a toujours attiré beaucoup de touristes et continue d’offrir une expérience incroyable à un bon prix. La nourriture et les hôtels sont spectaculaires ; les cafés et les bains thermaux contribuent à rendre la ville encore plus intéressante.

#6 ST PETERSBURG, RUSSIE, RUSSIE

Prix moyen : 47,53 €.

Au cours des 10 dernières années, cette ville a été considérée comme l’une des plus chères à visiter. Mais avec la chute du rouble, Saint-Pétersbourg est devenue une destination à petit budget.

#5 SARAJEVO, BOSNIE ET HERZÉGOVINE

Prix moyen : 47 €.

Sarajevo devient de plus en plus une ville à portée de tous les budgets. Plus d’une décennie après la guerre, la ville a été presque entièrement reconstruite et est aujourd’hui un lieu très accueillant. Autre élément intéressant : la proximité de forêts et de lacs alpins.

#4 CESKY KRUMLOW, RÉPUBLIQUE TCHÈQUE

SONY DSC

Prix moyen : 46,24 €.

Ceux qui n’aiment pas le tourisme de masse, mais préfèrent les petits sentiers battus, aimeront cette ville riche en charme et en histoire.

#3 KIEV, UKRAINE, UKRAINE

Prix moyen : 43,65 €.

Peut-être pas le bon moment pour visiter cette ville, étant donné la controverse politique interne, mais Kiev, situé en plein centre de l’Ukraine, est plein d’églises, de monuments et de centres commerciaux très modernes.

#2 SOFIA, BULGARIE, BULGARIE

Prix moyen : 42.10 €.

Sofia combine le style urbain avec une beauté naturelle particulière. La ville est très riche du point de vue architectural et est l’une des plus anciennes d’Europe, caractérisée par des avenues pavées et, dans les mois les plus chauds, par la culture de la « al fresco » locale, expression italienne empruntée pour indiquer la possibilité de manger à l’extérieur.

#1 BUCHAREST, ROUMANIE

Prix moyen : 41.24 €.

Intéressant pour l’histoire politique et culturelle de la Roumanie. A visiter : le Palais du Parlement à Bucarest, le Musée du Village et le Palais Cotroceni (siège de la Présidence de la République Roumaine).

Parmafywokyz Posted Juil 21, 2018

Combien de jour par semaine faut il s’entrainer pour perdre du poids ?

Pour obtenir des résultats durables, il est toujours préférable d’avoir un plan et un objectif précis et personnalisé. Pour cette raison, la fréquence de la formation est déterminée par des facteurs qui varient d’une personne à l’autre.

COMBIEN DE FOIS DEVRIEZ-VOUS VOUS ENTRAÎNER IDÉALEMENT PENDANT LA SEMAINE ?

Le nombre d’entraînements hebdomadaires varie d’une personne à l’autre et dépend également d’autres facteurs physiques et de niveau d’activité. Un autre facteur important est le type d’entraînement : si la natation, le cyclisme, la marche, le jogging intérieur, l’aviron et le cross training intérieur ont pour objectif l’amélioration de la VO2 max (consommation maximale d’oxygène), l’entraînement corporel gratuit ou l’entraînement aux poids ont pour objectif l’augmentation de la masse musculaire. Lors de l’établissement d’un programme de formation personnalisé, tous ces facteurs doivent être pris en considération. se peser avec un pese-personne-impedancemetre.info

COMMENT PERDRE DU POIDS EFFICACEMENT

Si l’objectif est de perdre du poids, il est important de suivre ces principes généraux dans chaque plan d’entraînement ou exercice individuel :

Sortez de vos zones de confort et ne laissez pas votre corps s’habituer à la routine. Modifiez l’intensité, la durée et le volume de vos séances d’entraînement en modifiant la distance, le nombre de répétitions et le numéro de série. La fréquence de vos exercices et les intervalles pendant les activités cardio varient également. Pour rendre vos séances d’entraînement cardio plus efficaces, combinez-les avec un entraînement de force (avec Résultats par exemple).
Inclure une séance d’entraînement spécifique de musculation et de musculation dans votre programme hebdomadaire. Plus vous avez de muscles, plus vous brûlez de calories.
L’entraînement, le repos et la nutrition sont les trois piliers sur lesquels repose la réalisation durable de la condition physique idéale. Tous ces aspects doivent donc être abordés.
Ne manquez jamais un jour de congé ! C’est une règle que tout le monde doit respecter. Il est important de s’assurer de ne pas faire d’activités au moins une journée par semaine.