La position latérale de sécurité de A à Z

La position latérale de sécurité de A à Z

Lorsqu’on est face à une personne inconsciente, il y a des gestes à faire en premier pour limiter les risques de coma ou de mort par étouffement. Le geste à effectuer dans ce genre de cas est la mise en position latérale de sécurité de la victime. Si ce terme est très courant dans la vie de tous les jours, tout le monde ne peut pas se vanter de savoir le faire correctement. En effet, il existe une technique bien précise pour réaliser ce geste de secours. Il ne doit pas être fait de n’importe quelle manière car une vie pourrait en dépendre. Ainsi, ce petit guide s’adresse au personne qui ne connaissent pas les gestes de premiers secours.

Qu’est-ce que la position latérale de sécurité

Par définition, la position latérale de sécurité est un geste de secours à exécuter sur une personne couchée sur le dos et qui est inconsciente. La PLS consiste à mettre la personne sur le côté, la bouche ouverte et la tête en arrière. Ceci afin d’ouvrir les voies respiratoires supérieures. En effet, si une personne est inconsciente est qu’elle est couchée sur le dos mais qu’elle respire, sa langue peut boucher ses voies respiratoires. Cette position risque donc d’étouffer la personne.
La position latérale de sécurité doit être donc faite si la personne est inconsciente mais ne nécessite pas d’intervention pour une respiration artificielle à savoir la bouche-à-bouche. Aussi, elle doit être exécuter si la victime ne fait pas un arrêt cardiaque donc ne nécessite pas de massage cardiaque.

Pourquoi mettre une personne en position latérale de sécurité

Lors d’un accident, il est toujours important de vérifier certains paramètres avant toutes interventions. Mêmes si ces dernières doivent se faire en urgence, il est important de ne pas se précipiter. En ayant constaté qu’une personne est inconsciente mais qu’elle respire, il faut le mettre en position latérale de sécurité. Mais avant de toucher ou de faire bouger une victime, les points suivants sont d’abord à voir :
• Vérifier s’il y a un traumatisme quelconque
• Vérifier le pouls du blessé
• Vérifier si la personne respire
Si ces trois cas sont vérifiés, la victime peut être mise en position latérale de sécurité.
L’avantage de ce geste est multiple. En effet, il permet de :
• Dégager les voies respiratoires de la victime
• Eviter que le victime s’étouffe avec sa langue ou son vomis
Si toutes ces conditions sont réunies et que la victime est bien positionnée en PLS, l’attente des secours peuvent se passer sans risques majeurs pour la vie de la victime.

La technique pour bien exécuter la position latérale de sécurité

Mettre une personne en position latérale de sécurité peut être facile au premier abord. En réalité, cela nécessite de connaitre quelques bonnes techniques. D’abord, avant de mettre une personne blessé en position latérale de sécurité, il faut dégager les voies respiratoires et cela nécessite la connaissances de quelques techniques :
• Desserrer tout ce qui peut entraver la respiration (cravate, col, ceinture…)
• Faire basculer doucement la tête de la victime en arrière tout en posant une main sur son front tout en mettant les extrémités des doigts sur le bout du menton pour le soulever. Ce geste va permettre de décoller la langue du fond de la gorge et libérer ainsi les voies respiratoires
• Vérifier que la victime respire
Une fois que les voies respiratoires sont dégagées, on peut mettre la victime en position latérale de sécurité. Pour cela :
• Placer le bras de la victime coté retournement à un angle droit avec la paume vers haut,
• Prendre l’autre bras et placer le dos de la main contre son oreille,
• Plaquer la paume de votre main à sa main qui est sous son oreille,
• Avec l’autre main, attraper la jambe opposée derrière le genou et relever la jambe en s’assurant que le pied touche le sol,
• Faire rouler doucement la victime en tirant sur sa jambe jusqu’à ce que son genou touche le sol de l’autre côté,
• Faire en sorte que la hanche et la jambe forme un angle droit,
• Enfin, ouvrir la bouche de la victime tout en maintenant sa tête immobile afin de laisser sortir tout liquide qui pourrait obstruer la respiration.
Il s’avère qu’il y a beaucoup de gestes à effectuer et beaucoup de points à vérifier alors que la situation est urgente. Mais tout cela est nécessaire afin de garantir la sécurité de la personne en attendant les secours. D’où l’intérêt de suivre des formations au premiers secours pour pouvoir exécuter tout cela sans stress et le plus rapidement possible.

Les risques à faire bouger une personne inconsciente

Lorsqu’on n’a pas les bases des premiers secours, il y a toujours cette hésitation quant à une intervention pour sauver une vie. En effet, lorsqu’on ne connait pas les circonstances de l’accident, il est difficile de prendre la décision de bouger une personne inconsciente. Or, il n’y a aucun risque à effectuer ces gestes. En effet, cela peut sauver une vie. De plus, une fois que la mise en position latérale de sécurité d’une personne est effectuée, il faut appeler les secours en urgence. Ces personnes peuvent rester disponible au téléphone jusqu’à leur arrivée pour vous aider dans les décisions à prendre concernant la victime.

Les cas particuliers

Il n’est écrit nulle part qu’il faut faire tourner une personne de tel côté ou de l’autre. L’important c’est que la victime soit dans une position allongée sur le côté. Il existe néanmoins quelques cas particuliers.
• Si la victime est enceinte, il faut obligatoirement la mettre en PLS sur le côté gauche
• Si la victime a un traumatisme, la mise en PLS doit se faire sur le côté atteint.
En revanche, la technique est la même si la victime est un nourrisson ou en enfant. Le plus important dans ce type de sauvetage c’est de garder son calme, d’effectuer les bons gestes et d’appeler immédiatement les secours une fois que la position de la victime soit stabilisée.

À propos de l’auteur

mafywokyz administrator

Laisser un commentaire